Contact presse : 

Vinciane Saliez, directrice de l'asbl 

+32 470 17 69 96

icare_transpa_nobaseline.png

Communiqué de presse de la Fidex du 11 octobre 2022

Situation de plus en plus tendue dans les prisons : la Fidex sonne l’alerte 

Depuis des mois, les services externes des prisons bruxelloises alertent sur les difficultés observées en prison et celles qu’ils rencontrent pour exercer leurs missions auprès des personnes détenues. La situation continue pourtant de se dégrader.
Malgré des alertes répétées et l’interpellation régulière du ministre de la Justice à la Chambre, la situation ne s’améliore pas dans les prisons bruxelloises et l’ouverture dans les jours à venir de la mégaprison de Haren ne fait que renforcer nos inquiétudes.

fidex.png

Communiqué de presse de la Coalition VHC du 27 juillet 2022

L’HÉPATITE C EN BELGIQUE : DAVANTAGE DE TESTS ET UN MEILLEUR TRAITEMENT POUR 500 DÉTENUS

La coalition d’experts veut briser la chaîne des contaminations

En 2016, la Belgique s’est engagée auprès de l’OMS à éradiquer l’hépatite C d’ici 2030. C'est pourquoi la Coalition belge contre le VHC souhaite que des mesures fortes soient prises pour pouvoir atteindre cet objectif. À l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite, la coalition demande que l'on porte une attention particulière au groupe cible des prisonniers, où l'hépatite C est quasi 7 fois plus élevée que dans la population générale. Ceci concerne plus de 500 prisonniers dont une grande partie ignorent même qu’ils sont porteurs de la maladie, et n’ont pas encore accès à un traitement. "Pour atteindre l'objectif d'élimination dans ce groupe, nous devons arriver à pouvoir dépister et traiter au moins 70 patients chaque année", déclare la coalition.

20220629_CP fidex VF

Communiqué de presse du 29 juin 2022

Prison de Saint-Gilles, les services externes veulent pouvoir travailler

Depuis le 15 juin 2022, l’accès des services externes à la prison de Saint-Gilles est très fortement limité.

Les organisations membres de la Fédération bruxelloise des institutions pour détenus et ex-détenus (Fidex), dont I.Care est membre, demandent aux autorités de les laisser travailler et se sont réunis devant l’établissement pénitentiaire de Saint Gilles le 30 juin à 9 heures. 

Les institutions membres de la Fidex ne contestent pas les conditions de travail difficiles auxquelles sont confrontées les agent∙es de surveillance pénitentiaire et la direction de l’établissement. Pour autant, nous rappelons que cette situation est au quotidien au moins aussi pénible pour les personnes détenues, lesquelles se voient en plus injustement privées d’une aide à laquelle ils ont droit et dont ils ont bel et bien besoin.
La Fidex appelle donc les autorités à revenir sur cette décision et à garantir de manière effective les droits des personnes détenues, parmi lesquels le droit d’être assisté par des services externes, lesquels doivent pouvoir de nouveau avoir accès aux ailes de la prison et au couloir sans limitation.

Communiqué de presse du 26 juin 2022

Un mécanisme de prévention de la torture et des mauvais traitements pour les personnes privées de liberté ? Oui, mais pas à n’importe quel prix !
À l’occasion du 26 juin, journée mondiale de soutien aux victimes de la torture, I.Care - aux côtés des organisations membres de la "Coalition OPCAT" rappelle l'importance de mettre en place un mécanisme national de prévention de la torture. Pour autant, nos organisations invitent instamment les autorités belges à ne pas faire le choix d’une solution qui semblerait plus aisée. Cela risquerait en effet de faillir à l’objectif pourtant impérieux de mettre en place un mécanisme national de prévention réellement compétent à l’échelle nationale et pleinement efficace pour assurer un contrôle externe indépendant et impartial de tous les lieux où des personnes sont privées de liberté.

28 jours.png

Communiqué de presse du 25 mai 2022

Journée mondiale de l’hygiène menstruelle : l’asbl I.Care salue une avancée pour les droits des personnes détenues

À l’occasion du 28 mai, journée mondiale consacrée à l’hygiène menstruelle, l’asbl I.Care salue l’annonce récente des ministres fédéraux de la Justice et de la lutte contre la pauvreté de mettre à disposition gratuitement des protections périodiques au profit de toutes les femmes détenues en Belgique.

Communiqué de presse du 7 mars 2022

Journée internationale des droits des femmes : n’oublions pas les femmes détenues

Le 8 mars est une journée de mobilisation internationale autour des droits des femmes. I.Care, asbl qui œuvre quotidiennement en prison, se mobilise pour faire valoir les droits des femmes privées de liberté.

I.Care se mobilise pour faire connaître la situation spécifique des femmes privées de liberté.

Logo 8 mars.png

Communiqué de presse de la Fidex du 1er décembre 2021

Laissez-nous entrer !

Alors qu'une nouvelle grève des agents pénitentiaires a été annoncée, la Fédération bruxelloise des institutions pour détenus et ex-détenus (FIDEX), dont I.Care est membre, alerte sur les conséquences de ce mouvement sur les travailleur.euse.s de première ligne qui ne peuvent, une fois de plus, pas exercer leurs missions, pourtant indispensables, auprès du public détenu.

20211130_CP fidex entrée prison (photo).png

Carte blanche interassociative du 22 novembre 2021

Elimination de l'hépatite C pour 2030 : les décideurs doivent être au rendez-vous !

Du 22 au 29 novembre se tient la « European Testing Week 2021 », une campagne européenne qui promeut le dépistage précoce du VIH et des hépatites. À cette occasion, des professionnels du secteur social-santé, dont I.Care, rappellent que la Belgique s’est engagée en 2016 à atteindre l’objectif d’élimination de l’hépatite C fixé par l’OMS pour 2030 et appellent les pouvoirs publics à s’en donner les moyens en adoptant des mesures concrètes ambitieuses. 

Communiqué de presse du 25 juin 2021

Journée internationale de soutien aux victimes de la torture, les ONG alertent : la Belgique n’a toujours pas de mécanisme national de prévention

À la veille de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, huit associations engagées pour la ratification du Protocole additionnel à la Convention contre la torture des Nations unies souhaitent attirer l’attention du public sur une grave carence : la Belgique n’a toujours pas mis en place de mécanisme national de prévention de la torture et des mauvais traitements.

Logos OPCAT.png

Communiqué de presse du 18 mai 2021

Covid en prison : la vaccination des personnes détenues ne peut plus attendre
Alors que la vaccination des personnes détenues contre la covid-19 a enfin débuté dans les prisons, l’asbl I.Care appelle à protéger l’ensemble des personnes détenues dès à présent en ouvrant la vaccination à toutes, quel que soit leur âge.
En avril dernier, la conférence interministérielle (CIM) Santé publique annonçait que le calendrier vaccinal contre la covid-19 s’appliquerait de manière similaire pour les personnes détenues et la population générale, priorisant uniquement le personnel pénitentiaire. En pratique, cela signifie que seules les personnes âgées de plus de soixante-cinq ans et celles souffrant de comorbidités allaient être vaccinées dans un premier temps.
Selon les informations à notre disposition, la vaccination du personnel pénitentiaire a en effet eu lieu. En revanche, la vaccination des personnes détenues vient de débuter, selon les critères énoncés en avril dernier. Par conséquent, pour une très large de majorité de personnes détenues, la vaccination n’interviendra pas avant de longues semaines, voire des mois.

Communiqué de presse du 20 avril 2021

Vaccination contre la covid : au même titre que le personnel pénitentiaire, l’ensemble des personnes détenues doivent être prioritaires

Alors que la conférence interministérielle (CIM) Santé publique a décidé de rendre prioritaires les personnels pénitentiaires pour la vaccination contre la covid, les asbl I.Care et la section belge de l’Observatoire international des prisons (OIP) déplorent qu’une telle décision n’ait pas été prise pour l’ensemble des personnes détenues.