Communiqué de presse du 18 mai 2021

Covid en prison : la vaccination des personnes détenues ne peut plus attendre
Alors que la vaccination des personnes détenues contre la covid-19 a enfin débuté dans les prisons, l’asbl I.Care appelle à protéger l’ensemble des personnes détenues dès à présent en ouvrant la vaccination à toutes, quel que soit leur âge.
En avril dernier, la conférence interministérielle (CIM) Santé publique annonçait que le calendrier vaccinal contre la covid-19 s’appliquerait de manière similaire pour les personnes détenues et la population générale, priorisant uniquement le personnel pénitentiaire. En pratique, cela signifie que seules les personnes âgées de plus de soixante-cinq ans et celles souffrant de comorbidités allaient être vaccinées dans un premier temps.
Selon les informations à notre disposition, la vaccination du personnel pénitentiaire a en effet eu lieu. En revanche, la vaccination des personnes détenues vient de débuter, selon les critères énoncés en avril dernier. Par conséquent, pour une très large de majorité de personnes détenues, la vaccination n’interviendra pas avant de longues semaines, voire des mois.

icare_transpa_nobaseline.png